Rechercher
  • Lydie Deloffre

L’extrémisme du bien-être

"Mieux vaut manger un burger avec des amis, dans une bonne ambiance emplie de rires que de manger une carotte crue, même bio, tout seul dans son coin à ruminer". Cette phrase n'est pas de moi, je suis honnête mais je tiens à la partager avec vous. Elle dit beaucoup de choses, et me parle beaucoup personnellement. (Et pas seulement parce que mon dernier hamburger au saumon a été une expérience culinaire, bien qu'ancienne, très agréable).


  1. les conditions de prise d'un repas sont déterminantes dans votre capacité à le digérer. Si vous êtes stressés en mangeant, il y a une plus grande probabilité à ce que la digestion soit quelque peu mouvementée ! Si vous pensez que ce que vous mangez est du poison pour votre corps, il lui sera difficile de bien le digérer également !

  2. rire, sourire, être en joie malgré parfois des difficultés, c'est cela aussi une vie harmonieuse.

  3. faites vous confiance. Le corps saura gérer un repas "riche et lourd" de temps en temps SI votre corps est bien équilibré et en forme (sinon, venez me voir en réflexologie !)

  4. vouloir être dans l'extrémisme du bien être, c'est cela : c'est manger une carotte, qui plus est bio et crue car c'est mieux dit-on alors qu'elle nous coupe d'un bon moment de rigolade !


J'ai été une extrémiste convaincue, j'ai asséné des grandes leçons de choses en pensant détenir la vérité. J'étais complétement à côté de la vie, dans le contrôle quotidien, dans le contrôle de tout les instants. J'ai été d'une violence terrible avec moi-même, avec les autres aussi.



Ce témoignage de vérité, je tenais à vous le livrer alors qu'une méchante réaction allergique aux jambes me "cloue" à la maison (pour me poser enfin un instant). Rien n'arrive pour rien. Je le sais, je le vis. L'élastique était un peu trop tiré...


Ainsi donc, lâcher prise, trouvez votre équilibre (et pas celui du voisin ou du super médecin auteur du régime untel). Posez-vous les bonnes questions ! "Qu'est-ce qui me rend heureux, qu'est ce qui me met en joie ?, qu'est-ce qui fait que je me sens bien ?" et Faites le ! Si c'est "ne rien faire" comme pour moi aujourd'hui, faites le ! (car ne rien faire, c'est quand même faire quelque chose !).


Même si c'est étrange ou en dehors de toute orthodoxie alimentaire par exemple, passez à l'action car c'est JUSTE, JUSTE pour VOUS.


Mille pensées joyeuses !

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout