Rechercher
  • Lydie Deloffre

Je suis ou j'ai (Être ou Avoir)

Le langage a un extraordinaire pouvoir énergétique. La verbalisation rend réelles des pensées dans le monde physique. Il peut y avoir condensation d'énergie et phénomène d'attirance vers ce que l'on a exprimé. On peut raillé la fameuse méthode Couet mais au fond, mieux vaut dire," je vais bien " et le penser du mieux que l'on peut que de dire que "tout va mal !"


Partant de ce constat, il me semble important de prendre soin des termes que l'on utilise. Aujourd'hui, je vais me concentrer sur quelques exemples liés à l'émotion.


Je suis mélancolique, je suis triste, je suis déçue...


J'ai de la mélancolie, je ressens de la tristesse face à cette situation, je vis quelques déceptions face à cette situation...


Voyez vous une différence ?


La différence est dans la prise de distance. Non, je ne suis pas la mélancolie, je la ressens, elle est là en moi mais je peux tout aussi bien la laisser partir.


En utilisant un autre verbe que le "je suis", j'arrive à prendre du recul face à ce que je vis. J'ai même plutôt envie de caractériser l'émotion, d'être précise...

Sachez-le, en faisant cela vous venez de franchir la première étape permettant de mieux vivre ses émotions, à savoir les identifier et ne plus être elles !


Alors posez votre sac tout plein d'émotions car elles ne sont pas vous ! Vous verrez la vie sera plus légère, plus sautillante, pleine d'énergie !



Essayez... c'est souvent par de petites actions que le grand mouvement du changement débute !



16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout