Rechercher
  • Lydie Deloffre

Êtes-vous en bonne santé ?

La bonne santé, c'est l'homéostasie naturelle du corps. L'organisme, seul, est capable de maintenir constantes les conditions physiologiques, ce qui lui permet l'état d'équilibre, ainsi que son existence.



Ainsi, quelqu'un en bonne santé, a assez d'énergie, pour faire face, parfois par de la fièvre ou de la transpiration, à certaines agressions extérieures. Une fois la fièvre passée, la personne est de nouveau en équilibre, sans médication aucune.


Dans la majorité des cas, nous pensons être en bonne santé alors que nous sommes en fait en mauvaise santé, atteint par des petits maux chroniques, pour lesquels nous prenons parfois des médicaments chimiques (hypertension, cholestérol, thyroïde, etc.) afin de masquer ces désagréments du quotidien (migraine, aphte, constipation, sinusite).


Les compléments alimentaires, beaucoup moins nocifs que la pharmacopée occidentale chimique certes, sont aussi à utiliser avec parcimonie en raison du masque qu'ils peuvent eux aussi introduire. Ils sont une aide ponctuelle pour le corps.


On masque ces petits maux du quotidien alors qu'ils sont de véritables petites alarmes pour nous faire prendre conscience de désordres énergétiques ou fonctionnels, parfois avant que le trouble devienne plus important, de type organique ou lésionnel (cancer par exemple) et que vous soyez malade.


Prévenir, plutôt que guérir, voici ce que vous propose de nombreuses techniques naturelles comme la réflexologie plantaire, la médecine traditionnelle chinoise, etc. Ce n'est pas de la magie, c'est juste de la médecine "relativiste" si je fais le parallèle entre la physique de Newton et la physique d'Einstein.


Testez et prenez votre santé en main ! Ouvrez votre horizon...


Bien évidemment, ne laissez pas tomber du jour au lendemain vos traitements médicaux, laissez à votre corps un peu de temps pour se réhabituer à fonctionner ! Mais peut être que le recours aux médecines naturelles associé à une prise de conscience élargie, vous conduira un jour, à prendre des doses de plus en plus faibles, jusqu'à arrêter vos prises de médicaments (sous le contrôle de votre médecin et peut être sous son regard ébahi).

Vous serez alors un bonne santé, ce que je vous souhaite du plus profond de mon cœur.


Personnellement, je ne suis pas malade mais je ne suis pas en bonne santé non plus ! Par contre, j'y travaille activement !!!! et je constate beaucoup de mieux !!!!

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout